La filière bois énergie

La filière bois énergie de Bourgogne-Franche-Comté est présente et opérationnelle. Les entreprises capables de produire les différents combustibles bois (bûches, plaquettes forestières, granulés, bois déchiqueté...) sont présentes sur le territoire et répondent à une demande croissante. En effet, le parc de chaufferies automatiques en fonctionnement sur la région se développe et les consommations de bois énergie dans ces installations augmentent depuis ces dix dernières années. Le bois bûche est depuis longtemps et reste le combustible le plus consommé.

 

FIBOIS Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec l’ADEME et la Région Bourgogne-Franche-Comté suit les marchés régionaux du bois énergie depuis 2007. Actualisé tous les deux ans, cet observatoire propose un état des lieux de la filière et un suivi de l’évolution du bois énergie en termes de production, commercialisation et consommation. Les principaux résultats de l'étude, complétés par la connaissance de FIBOIS BFC sur les acteurs de la filière, sont présentés ci-dessous :

 

Téléchargez les résultats de l'Observatoire du bois énergie sur la Bourgogne-Franche-Comté :

Les synthèses thématiques suivantes présentent les principaux résultats par type de combustible

 

Sommaire :

Bois énergie en secteur domestique

  • Les particuliers restent les 1er consommateurs de bois énergie, principalement sous forme de bûches
  • La production régionale de bois en bûches par les professionnels principalement vendue hors région
  • La production régionale de granulés bois continue son augmentation

Bois énergie en secteur collectif et industriel

  • Consommations de bois dans les chaufferies automatiques
  • Un marché de la plaquettes forestières qui poursuit son développement
  • Valorisation des produits connexes de la transformation du bois
  • Valorisation des bois en fin de vie

Bois énergie et emplois

En savoir plus sur la filière bois énergie (lien utiles) 

 

 

BOIS ÉNERGIE EN SECTEUR DOMESTIQUE

Les particuliers restent les 1er consommateurs de bois énergie, principalement sous forme de bûches

Plus de 28% des ménages des régions de l'Est de la France utilisent le bois énergie pour se chauffer.

Bien que l’étude réalisée par l’ADEME nationale montre une baisse des consommations en volumes et en nombre d’utilisateurs, le bois bûche reste la forme de bois énergie la plus consommée en Bourgogne-Franche-Comté. En effet, avec plus de 2,9 millions de stères  soit 1,7 millions de tonnes de bois en bûches consommés, le bois de chauffage représente plus du double des tonnages consommés dans les chaufferies collectives et industrielles. Les filières d’approvisionnement en local restent très difficiles à identifier. En effet, le bois peut être autoconsommé, acheté auprès de professionnels de la filière, auprès des communes via les affouages, en forêts domaniales via les cessions, directement auprès des propriétaires privés, auprès d’exploitants agricoles ou acheté hors des circuits commerciaux déclarés. La part incombant à chaque filière d’approvisionnement est difficile à estimer.

Le marché des granulés bois est en expansion et ce combustible pèse maintenant dans les consommations de bois énergie des ménages. Avec plus de 100 000 tonnes de granulés bois consommés par les particuliers en bourgogne-Franche-Comté, ce type de combustible représente maintenant près de 9% des consommations de bois énergie des ménages de la Région.

 

 

La production régionale de bois bûche par les professionnels principalement vendue hors région

L'enquête menée auprès des producteurs de bois en bûche montre qu'en 2018, les deux tiers des volumes réalisés par la filière sont commercialisés à destination de négociants revendeurs, 34% à destination des particuliers et une toute petite part est vendue à des professionnels utilisant un four (pizzérias, boulangeries...;).

32% des volumes sont commercialisés sur la Bourgogne-Franche-Comté (aux particuliers principalement), 45% dans les régions du Sud-Est de la France (à des négociants principalement) et le reste est commercialisé en région parisienne ou dans d'autres régions françaises à des négociants ou particuliers.

 

Bois de chauffage, bûches

Les professionnels qui commercialisent du bois de chauffage directement auprès du consommateur final s'organisent autour de la marque de qualité "BFC Bois Bûche : des entreprises de Bourgogne-Franche-Comté qui s'engagent®". Créée à destination du consommateur, la marque permet d'identifier les entreprises engagées dans une démarche de qualité de production du combustible et surtout de transparence dans sa commercialisation.

BFC Bois Bûche, Logo

Plus d'informations sur la marque et les entreprises engagées

 

 

La production régionale de granulés bois continue son augmentation

En 2018, onze producteurs de granulés bois étaient en activité en Bourgogne-Franche-Comté. Six d’entre eux  ont comme activité unique la production de granulés bois pour l’énergie. Pour les autres il s’agit d’un moyen de valoriser des sciures produites (parqueterie), de diversifier leur activité (usines de déshydratation) où alors l’énergie n’est pas le seul débouché de leur production (élevage, litières).

Avec 170 000 tonnes de granulés bois commercialisés à destination de l'énergie, la production régionale à destination de l’énergie a augmenté de 32% en deux ans et représente 10% de la production française.

84% de ces volumes sont toujours commercialisés via un réseau de distributeurs/négociants et 16% directement au consommateur final, des particuliers principalement. Les approvisionnements en bois restent régionaux ou proviennent des régions limitrophes. Les produits connexes issu de la transformation du bois (sciures principalement) constituent toujours la plus grosse part des approvisionnements (75%) même si le bois rond n’est plus négligeable depuis 2016.

En moyenne, les installations de Bourgogne-Franche-Comté en activité en 2018 ont été utilisées à 78% de leur capacité maximale de production qui s’élève 212 000 tonnes/an. Les unités régionales sont donc encore en capacité d’augmenter leur production et de répondre à ce marché croissant.

Granulés moy_CR_0.JPG

 

 

BOIS ÉNERGIE EN SECTEUR COLLECTIF ET INDUSTRIEL

Un développement des chaufferies bois qui se poursuit

Les 930 chaufferies bois en fonctionnement en bourgogne-Franche-Comté fin 2018 totalisaient une  puissance installée de plus de 782 MW et consommaient environ 705 000 tonnes de bois.

Le parc des chaufferies se compose principalement d’installations de petites et moyennes puissances. Seulement 13% des installations ont une puissance supérieure à 1MW mais représentent plus de 80% de la puissance totale installée et près de 90% des consommations de bois. Le nombre de chaufferies installées en Bourgogne-Franche-Comté ne cesse d’augmenter, principalement dans le secteur collectif  (nombre d’installations multipliées par 4 en 12 ans). A noter que les chaufferies les plus importantes en termes de puissances installées se situent dans les entreprises de transformation du bois. Plus de 705 000 tonnes de bois en 2018 (comme en 2016), dont la moitié en secteur collectif. Les produits connexes représentent 46% des volumes consommés et la plaquette forestière 45%. Le reste est constitué de broyats de bois en fin de vie et de granulés.


2020.Visuel bilan chaufferies BFC 2018.png  Téléchargez la fiche bilan des chaufferies bois en fonctionnement sur la région au 1er janvier 2019

 

 

Localisation des chaufferies bois en Bourgogne-Franche-Comté :

 2020.Visuel CARTE chaufferies collectives  BFC 2018.png  Chaufferies collectives - 1er janvier 2019

2020.Visuel CARTE chaufferies industries  BFC 2018.png Chaufferies dans les industries - 1er janvier 2019

 

2017.11.15_Chaufferie Planoise Besançon 25_LR.jpg

 

 

Un marché de la plaquette forestière qui poursuit son développement

Avec 445 000 tonnes commercialisées en 2018 par les professionnels de la région, le développement du marché des plaquettes forestières se poursuit (50% de volumes en plus qu'en 2016), en lien avec les orientations régionales.

Avec des marchés principalement régionaux, les deux tiers des volumes ont été commercialisés auprès de chaufferies collectives, le reste dans les chaufferies d’entreprises (20%), auprès de particuliers (7%) ou de négociants (7%). Avec 320 000 tonnes commercialisés en Bourgogne-Franche-Comté, l’activité des professionnels permet de couvrir les besoins des chaufferies régionales en fonctionnement.

Les approvisionnements sont locaux (90% de Bourgogne-Franche-Comté) et 78% des volumes commercialisées sont composés d’essences feuillues.

Plaquette Roussel_LR_0.jpg

Fin 2018, 34  broyeurs appartenant à des entreprises de Bourgogne-Franche-Comté opéraient sur la région. Il s'agit pour la plupart de broyeurs mobiles.

 

Broyeur plaq forestière_Petit_CR_0.JPG Téléchargez la carte des broyeurs pour plaquette forestière de Bourgogne-Franche-Comté

 

Il est possible de différencier deux circuits d’approvisionnement :

  • La livraison de plaquettes en flux tendu : la plaquette est broyée en forêt et livrée directement à la chaufferie. C’est souvent le cas pour les chaufferies de forte puissance qui peuvent consommer un combustible plus grossier et plus humide que les petites installations. Ce système évite les ruptures de charges et permet d’approvisionner des volumes plus conséquents en limitant les coûts de production.

  • La livraison de plaquettes après passage par une plateforme : le bois est broyé et stocké sur une plateforme avant d’être livré en chaufferie. Ce passage par une plateforme est nécessaire pour approvisionner les petites installations, demandeuses de combustible sec, calibré et avec des caractéristiques homogènes d’une livraison à l’autre.

 

Les hangars de stockage sont situés principalement dans les entreprises privées. En effet, 80% des entreprises de Bourgogne-Franche-Comté possèdent un ou plusieurs hangars de stockage leur permettant de faire sécher le combustible avant de le livrer. Quelques collectivités (ou entreprises) disposent de plateformes de stockage dédiées à l'approvisionnement de leurs propres chaufferies. La capacité totale de stockage sous abri reste inchangée par rapport à 2016 avec un peu plus de 88 000 tonnes, soit plus de 266 000 MAP.

CFBL juil2010 05 petit.JPG  Télécharger la carte des hangars de stockage de plaquette forestière en Bourgogne-Franche-Comté

 

Depuis 2017, la certification Chaleur Bois Qualité Plus (CBQ+), certification portant à la fois sur la qualité du combustible et sur la qualité de service fourni par l’entreprise, s’est développée sur la Bourgogne-Franche-Comté. Sur la Région, 12 entreprises ont rejoint la démarche et bénéficient de la certification. Plusieurs d’entre elles ont profité de l’accompagnement proposé pour la mise en place de cette certification pour s’engager dans la certification de gestion durable des forêts PEFC en parallèle.

CBQ+ carré_0.png   Plus d'informations sur la Certification CBQ+ et sur les entreprises certifiées

Ancre

 

Une part croissante du débouché bois énergie dans la valorisation des produits connexes

En 2018, 1,3 millions de tonnes de produits connexes (plaquettes de scieries, sciures, écorces, dosses, chutes courtes…) ont été produits par les entreprises de 1ère transformation du bois de Bourgogne-Franche-Comté. Bien que valorisés pour la quasi-totalité (98,8%), seulement 51% des entreprises étaient satisfaites de leurs débouchés. En 2018, leur insatisfaction portait sur des prix pratiqués, un éloignement des débouchés et un cahier des charges parfois trop exigent.

La trituration (fabrication de pâte à papier et de panneaux) reste le 1er débouché des connexes mais la baisse de consommation de ces produits par les industries lourdes se poursuit. Une partie de ces volumes a pu être absorbée par le débouché énergétique, notamment pour la production de granulés bois mais les difficultés des entreprises à valoriser leurs connexes grandissent. La part croissante des volumes évacués à des négociants le confirme. La part du bois énergie poursuit son augmentation et représente 39% des débouchés en 2018 (contre 27% en 2016).

Les filières de valorisation diffèrent énormément selon le type de connexe et l’essence.

 

Sciure 1_LR.jpg   Connexes_Dosses_LR.jpg

 

 

Les bois en fin de vie, sous forme de broyats, peuvent être valorisés en bois énergie

L'énergie représente également un débouché important pour les bois en fin de vie (palettes usagées, bois de déchetterie, démolition...), qui, une fois triés, sont transformés en broyats. En 2018, le bois énergie est le 1er débouché des bois « propres » (90% à des exploitants de chauffage) après être passé par une procédure sortie de statut de déchets (SSD), alors que les bois « souillés » sont principalement évacués vers des industriels de fabrication de panneaux. 

20140930_140946_0_0.jpg

 

Ancre

BOIS ÉNERGIE ET EMPLOIS

La création de chaufferies bois génère 3 à 4 fois plus d’emplois que les filières énergétiques classiques. Au 1er janvier 2019, les chaufferies en fonctionnement sur la région représentent 811 ETP, dont les 2/3 pour l’approvisionnement en combustible. Ces besoins en main d’œuvre sont non délocalisables et permettent de maintenir une activité économique en milieu rural.

Le bois énergie est un secteur transversal qui s’inscrit totalement au cœur de la filière forêt-bois. La Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région française où la filière bois pèse le plus dans l’économie régionale. Avec 19 200 emplois salariés dans 4600 entreprises, cette filière pèse 2,2% de l’emploi salarié régional. (en savoir plus sur la filière forêt-bois régionale)

 

 

EN SAVOIR PLUS SUR LA FILIÈRE BOIS ÉNERGIE

En Bourgogne-Franche-Comté :

   2019.Visuel plaquette bois énergie BFC.png Téléchargez la plaquette de présentation de la filière bois énergie en Bourgogne-Franche-Comté

 

En France :

      - Bois énergie QUESTIONS RÉPONSES - mai 2019

      - Évolution des prix de différents combustibles bois énergie, données CEEB octobre 2019

      - Baromètre des prix du bois énergie chez les particuliers, Bois-de-chauffage.net, 2019

      - Observatoire du bois énergie sur le grand nord-est de la France - rapport complet 2014