Concours Vitalit'Y 2018

Étiquettes
Body

VITALIT'Y 2018-OK.jpg

Concours national de design et d'architecture extérieure Vitalit'Y : 79 participants, 62 projets, 3 lauréats et 1 coup de cœur.

L'interprofession de la filière forêt-bois, Fibois Bourgogne-Franche-Comté, a organisé courant 2018 la 2ème édition du concours national de design et d’architecture extérieure VITALIT’Y, en partenariat avec l’association Pierre de Bourgogne et le soutien du Commissariat à l’aménagement du Massif du Jura et de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

 

62 projets sur différents enjeux de l’aménagement des voies fluviales en Bourgogne Franche-Comté

79 étudiants ou jeunes diplômés d’écoles d’architecture et de design invités ont proposé 62 concepts innovants de microarchitectures (aménagement, équipement, mobilier) extérieures en sapin du Jura et pierre de Bourgogne qui participent à l’animation de sites fluviaux de la région Bourgogne-Franche-Comté : haltes fluviales, ports, îles, rives.

Ainsi à partir de lieux “modèles”, les candidats ont répondu au choix à l’un des différents enjeux d’animation et d’aménagement :

  • Améliorer l’attractivité des haltes fluviales 
  • Favoriser le lien entre la ville et le port
  • Inviter à une découverte sensorielle et poétique des rives
  • Proposer une forme de séjour insolite sur une île

Les candidats représentent 18 écoles réparties sur l’ensemble du territoire national dont 11 écoles nationales d’architectures et 7 écoles de design ou établissements dispensant une formation design.

Trois lauréats et un coup de cœur

Ils ont été désignés par un jury composé d’experts dans les domaines du design, du bois et de la pierre, de l’aménagement des voies navigables ainsi que de l’architecture et du design. Le palmarès a été dévoilé au cours de la remise des prix, le 28 septembre 2018.

palmarès.png

 

Les lauréats

1er prix : Jouer des Tours - Un aménagement qui dialogue avec la topographie du site

Laura ROUDEIX - Luc DOIN  - Titulaires en 2016 du diplôme d’état d’architecte de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon.

Un aménagement linéaire qui se développe selon deux axes déjà présents sur le site et prolonge la promenade sur la rive par un ponton de bois. Il est composé de blocs de pierre d’une épaisseur de 30 à 50 cm, qui, associés, offrent une variation de volumes, d’appropriations et d’usages. À la croisée des axes, s’élève une tour composée d’un socle de pierre et d’une structure en bois. Elle abrite une succession d’escaliers menant à un belvédère ainsi qu’une aire de jeu.

jouer des tours.jpg

2ème prix : Via Musica - Un principe d’aménagement adaptable à tous les sites fluviaux

Antoine BROCHIN - Étudiant Master 1 à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles

Une collection de mobilier extérieur conçue à partir de poutres en sapin de sections similaires, de blocs massifs circulaires et demi-circulaires ainsi que de dalles de pierre qui forment un jeu graphique et géométrique aisément identifiable. Assemblés, les différents modules de bois et de pierre composent des aménagements propices à une pause pour les cyclistes et les navigateurs, aux promenades et aux pique-niques en famille, à la pêche, à la sieste ou encore à la contemplation.

via musica.png

 

3ème prix : L’embarcadère - Un lieu de connexion et de convivialité entre les plaisanciers et les cyclotouristes

Aubin PROST – Étudiant Master 1 à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand

Un embarcadère qui propose côté canal, un ponton en bois de sapin permettant la mise à l’eau de canoës ainsi qu’un point d’information avec une assise et côté piste cyclable, un dallage de pierre accueillant une borne de recharge électrique ainsi qu’un point d’information et un système d’accroche pour vélos. La singularité du projet s’appuie sur le contraste entre la massivité du bloc central en pierre et la légèreté de la toiture à ossature bois pouvant accueillir des panneaux solaires.

embarcadere.png

 

Coup de cœur : Calepin - Une ligne de mobilier urbain qui crée une continuité entre la ville et le port

Marie CHEVRIER - Alieth BARBET - Étudiante et titulaire en 2017 du diplôme d’état architecte de l’École d’Architecture de Paris Malaquais.

Cette ligne de mobilier urbain est le fruit d’un équilibre recherché entre l’aspect clair et lisse de la pierre et celui rugueux et sombre du bois brûlé.
Elle se compose d’un banc, d’un panneau d’information et d’un accroche-vélo implantés sur les parcours existants qui servent aussi de supports signalétiques pour favoriser l’orientation des touristes et faciliter leur visite. Utilisant la technique d’assemblage en tenon-mortaise, ce mobilier urbain met en évidence la finesse du travail effectué par l’ébéniste et le tailleur de pierre.

calepin2.png

 

Plus d'informations sur Vitalit'Y

Règlement du concours

Plus d’informations sur le Sapin du Jura

 

conseil-regional-bfc-fin-2016.pngCommissariat de massif CGET.jpg

Image